À l’aube des lendemains


A l'aube des lendemainsPrologue 

Sous la glace, je fus assailli par le tumulte d’un silence que je n’avais encore jamais connu. Je me laissai un moment absorber par cette vertigineuse sensation de vide qui venait enfin de pétrifier mes souvenirs et pour la première fois depuis mon retour, je me sentis léger.

Quelque chose en moi refusa cependant cet abandon…
À l’image d’une ballerine, je fis de lents mouvements tel une méduse et, d’un ultime élan de vie, ma main s’agrippa au rayon de lumière qui me surplombait.

C’est dans un lit détrempé de fièvre que je refis surface et que je pus respirer à nouveau. Je savais cependant que plus rien ne serait pareil à l’avenir, que le vide, aussi envoutant soit-il, ne serait toujours que l’écho d’un silence que l’on dépose parfois sur la musique de nos souvenirs…  




Pour vous procurer une copie PDF et Epub en Europe (cliquer le bouton ci-haut)




Pour vous procurer une copie PDF et Epub au Québec (cliquer le bouton ci-haut)