Evanescence


evanescence (couverture)Dimanche…

 Le début de journée de Monsieur Coton fut des plus agréable. Après avoir trouvé un vieux bouquin d’Albert Camus qu’il feuilleta rapidement, il tomba par hasard sur une autre phrase troublante, comme si elle avait été écrite expressément pour lui : «  Il y a seulement de la malchance à ne pas être aimé, il y a du malheur à ne pas aimer. » Monsieur Coton hocha la tête pour lui-même en signe d’acquiescement. Il acheta le livre, s’arrêta chez l’épicier pour prendre une boîte de sardines et partit sur la rue Roquette en direction du cimetière du Père Lachaise où il passait tous ses dimanches après-midi. Il se dirigea directement vers le tombeau de Chopin pour son rendez-vous hebdomadaire avec lui. Sur les lieux, Monsieur Coton commence toujours par faire un signe de croix devant le buste blanc du pianiste entouré de fleurs, puis, il appelle un autre jeune visiteur. Habituellement, ce dernier laisse pointer ses deux petites oreilles entre deux monuments funéraires et s’approche. Chopin, nom que Monsieur Coton lui a donné, est un chat craintif qui se présente toujours au rendez-vous, surtout quand l’odeur des sardines se répand dans cette minuscule allée du cimetière. Le chat tigré aux yeux presque blancs arrive parfois accompagné d’autres chats, mais on sent que s’est lui qui règne en maître sur ce territoire. Monsieur Coton l’a adopté quelques années plus tôt lors d’une de ses nombreuses lectures à haute voix qu’il vient faire au défunt musicien tous les dimanches. En quête d’une caresse, le félin s’était subtilement faufilé entre ses pieds ce jour-là. Monsieur Coton aime faire la lecture aux personnes décédées et leur tenir compagnie tout comme il aimerait qu’on le fasse pour lui après sa mort. C’est d’ailleurs avec cet espoir fou qu’il a déjà choisi de faire écrire sur sa pierre tombale : « Ici repose un homme qui n’aspire plus qu’à vous tendre l’oreille… SVP, lisez pour moi! »




Pour vous procurer la version PDF et Epub en Europe (Cliquer sur le bouton ci-haut)




Pour vous procurer la version PDF et Epub au Québec (Cliquer sur le bouton ci-haut)